Les Jardins

L’un des charmes secrets de La Maison Mermoz : ses jardins cachés offrant une oasis en cœur de ville.

Le calme en pleine ville, un véritable luxe pour repartir reposé, en forme, après un séjour culturel, sportif, festif ou professionnel. N’est-ce pas cela, le véritable luxe ?

Discrétion, calme, sérénité et raffinement dans le moindre des détails…

La Cour

Derrière sa grille en fer forgé du XIXème siècle, une première cour plantée d’espèces exotiques, palmiers, agrumes, hibiscus, jasmin se révèle au visiteur.

Nous sommes en Provence, et immanquablement, les 3 cyprès sont là pour signifier aux hôtes la bienvenue et leur offrir le gite et le couvert.

Une table en fer forgé et ses fauteuils incitent à se désaltérer ou prendre une collation dans l’après-midi pour retrouver le calme et la sérénité après une journée active.

La chambre d'hôtes "Chambre Orientale" a un balcon donnant sur cette cour.

Le jardin

Mais le plus inattendu reste le jardin à l’arrière de la maison. Au centre, trônent un platane centenaire et un arbre de Judée tortueux, tel un bonzaï géant.

Sur la terrasse, dès les beaux jours et à l’arrière-saison, est proposé le petit-déjeuner ou le tea time. Ombragé lors de la saison la plus chaude, le jardin est un véritable havre de paix qui fait oublier sa localisation urbaine.

Les espèces plantées, toutes à la floraison blanche, vous plongent dans une ambiance fraîche. Ici, pas de plantes méditerranéennes mais des hydrangeas, camélias, arums, gardénias… espèces peu répandues dans la région mais dont La Maison Mermoz a le secret.

Plusieurs coins-salon permettent de s’isoler et de se reposer au son du chant des oiseaux… et avec un peu de chance, peut-être que la belle perruche verte viendra se percher sur une branche.

La chambre d'hôtes "Suite Africaine" a un balcon donnant sur le jardin.

HAUT